De l’histoire et des données : de la documentation à la réutilisation

L’évocation de la notion de « données » en histoire renvoie souvent, dans notre imaginaire commun, aux quantitativistes, aux technophiles ou, pire, aux quantitativistes technophiles. Plan de gestion de données (DMP), entrepôt de données, métadonnées, principes FAIR (Findable, Accessible, Interoperable, Reusable) : autant d’expressions qui circulent de plus en plus et que l’on associera plus volontiers aux nouvelles contraintes liées aux politiques de financement de la recherche qu’à nos pratiques quotidiennes.

Continuer la lecture de « De l’histoire et des données : de la documentation à la réutilisation »

Un tournant numérique pour l’histoire économique ?

Le 25 septembre 2020, dans le cadre du séminaire “TransNum” coordonné par Dominique Cardon et Bruno Palier à Sciences Po, l’axe “archive et histoire numérique” du CHSP organisait une séance intitulée “un tournant numérique pour l’histoire économique ?”.

En histoire, s’il y a bien un champ pour lequel la question des transformations numériques de la discipline se pose avec une certaine acuité, c’est bien celui de l’histoire économique. Mises en séries de sources hétérogènes, catégorisations anachroniques, pertinence des approches de longue durée : les débats relatifs aux usages de la quantification y furent vifs, précoces… Ils se soldèrent surtout, dès les années 1980/1990, par un reflux et/ou une marginalisation des approches quantitatives. Les mutations opérées au cours des vingt dernières années, généralement considérées comme un “tournant” voire une “révolution” numérique, changent-elles la donne ? Une nouvelle vague de quantification est-elle à l’œuvre ? L’histoire économique a-t-elle connu une transformation numérique ?” (annonce)

Continuer la lecture de « Un tournant numérique pour l’histoire économique ? »
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search